COMPRENDRE LE LEGAL DESIGN

Par 6 juin 2020 juillet 2nd, 2020 Affaires, Avocat, Directeur Juridique 2.0

Comprendre le Legal Design ouvre de nouvelles perspectives dans notre façon d’aborder concrètement le droit et de le transmettre.

Lors de notre Webinar du 29 mai 2020, nous avons abordé le design d’information juridique à travers la visualisation du droit. (vous pouvez visionner le replay ici)

L’idée générale est de concevoir des contenus juridiques en langage clair et visuel en partant du besoin de l’utilisateur de ces contenus.

LA NOTION DE DESIGN

Comprendre le Legal Design

Le mot « design » est un nom et non pas un adjectif. Le design reste souvent assimilé à un point de vue artistique, esthétique. De ce fait, nous pouvons penser à tort que Design et business ne s’accordent donc pas.

A l’origine le design est une discipline qui consiste à des dessiner des objets en prenant en compte l’usage qui va en être fait. Le design , c’est la compréhension de l’utilisateur et l’anticipation des usages.

ORIGINE DU LEGAL DESIGN

La prestigieuse Stanford University et l’agence de design Ideo (toutes deux situées en Californie, au cœur de la Silicon Valley) formalisent le design thinking en tant que processus d’innovation avec des étapes, une méthodologie et des outils spécifiques. Le design thinking est désormais conçu comme une nouvelle approche de l’innovation qui s’étend bien au-delà de la sphère d’intervention traditionnelle des designers.

La première expérimentation qui conduit à utiliser le design pour décoder l’information juridique et la transmettre à des non-juristes de manière optimisée, avec la création du Legal design Lab à Stanford.

Les premières applications connues datent de l’année 2009 avec l’initiative de la designer Candy Chang. 

Par la suite, le Legal Design a été véritablement théorisé par Margaret Hagan à l’université de Stanford dans son célèbre ouvrage « Law by design ».

LES ÉTAPES DE LA MÉTHODE

Comprendre le Legal Design

  1. On s’ouvre aux autres, on se décentre de soi pour comprendre un problème et les personnes qui le rencontrent ;
  2. on définit clairement le problème, on formule la problématique juridique en une phrase ;
  3. brainstorming, on s’ouvre à nouveau pour générer beaucoup d’idées qui vont répondre au problème initial ;
  4. on va se concentrer sur la meilleure idée et à partir de cette idée pour construire un premier projet ;
  5. on partage le projet du document avec son utilisateur pour le tester et récupérer son feedback afin d’améliorer la prestation ;

S’il est difficile de donner une définition unique au Legal Design, c’est notamment parce qu’il s’agit à la fois d’une méthodologie, d’un processus et d’un état d’esprit.

LE VISUEL PLUS FORT QUE L’ÉCRIT

65% de la population sont des apprenants visuels. Des chercheurs ont découvert que les visuels en couleur augmentent la volonté de lire de 80%. Le contenu visuel est plus facile à comprendre.

Dans un monde numérique toujours en mouvement, la meilleure façon de communiquer un message consiste à utiliser des présentations visuelles qui rendent la livraison rapide, facile, pratique et compréhensible.

Les visuels ont un effet sur les émotions humaines à cause du concept de  psychologie des couleurs. Des études indiquent que certaines couleurs et combinaisons de couleurs génèrent des émotions chez les usagers. Les couleurs affectent non seulement les émotions, mais peuvent également  influencer la façon dont une personne prendra des mesures , telles que les décisions d’achat qu’elle prendra.

POURQUOI LE VISUEL PLUS FORT QUE L’ÉCRIT ?

Notre hémisphère droit, autrement dit 50% de notre cerveau, est dédié au traitement des images. L’utilisation des images est donc devenue une condition sine qua non pour capter l’attention. Concrètement, les documents avec du contenu visuel enregistrent 94 % d’affichages et de lectures de plus que ceux qui ne contiennent que des mots. 

Cela permet de comprendre la valeur ajoutée du Legal Design pour les juristes et avocats.

OBJECTIF DE L’INFORMATION EN INFOGRAPHIE

  • Synthétiser les données issues d’un travail de recherche juridique : une frise chronologique d’un contentieux ;
  • une vue d’ensemble d’un dossier complexe (partenariat, convention collective…) ;
  • influencer et militer pour l’accessibilité à la justice ;
  • informer le justiciable et faciliter l’application de la loi ;
  • mettre en forme et transmettre autrement (innover) ;
  • communiquer clairement sur son offre, ses spécialités, ses domaines d’activité et ses processus ;
  • améliorer les relations contractuelles entre les parties ;
  • réduire les litiges, faire en sorte que la l’incompréhension ne mène pas au conflit (médiation).

LA NOTION DE LANGAGE CLAIR

Comprendre le Legal Design

  • Tenir compte des besoins de l’utilisateur ;
  • porter une attention particulière au choix des mots ;
  • utiliser la voix active ;
  • faire des phrases courtes et des paragraphes de quelques lignes seulement ;
  • donner des exemples ou faire des analogies pour expliquer une règle de droit ;
  • utiliser une présentation attrayante pour faciliter la mémorisation des points importants ;
  • faire usage de schémas pour illustrer des processus ou des notions juridiques complexes ;
  • éviter, autant que possible, les notes de bas de page ;
  • éviter les caractères trop petits.

Le Comité exécutif du Barreau du Québec a formé le “Comité du langage clair” qui favorise l’emploi d’une langue plus simple dans tous les domaines du droit.

Il propose au Barreau du Québec des outils et des moyens pour encourager la connaissance et l’utilisation du langage clair. Il s’emploie à diffuser les principes du langage clair dans la communauté juridique et le grand public, en faisant valoir les avantages de son adoption pour chacun.

1/. Un document juridique est clair si son utilisateur :

  • trouve facilement l’information ;
  • peut le lire rapidement ;
  • le comprend correctement ;
  • en mémorise les messages clés.

Il est important de connaître les objectifs que l’on veut atteindre et identifier le message à faire passer via le document juridique.

2/ Rédiger en langage juridique clair rend la communication

  • lisible et compréhensible, car elle est organisée en fonction des besoins de son utilisateur ; 
  • engageante, car elle est utile, informative et facile à retenir.

LA VALEUR AJOUTÉE DU LEGAL DESIGN

  • Le contenu visuel attire l’ attention ;
  • Le contenu visuel est plus facile et plus rapide à traiter ;
  • Le contenu visuel représente 93% de toute la communication humaine ;
  • Le contenu visuel génère plus de vues par publication sur les réseaux sociaux ;
  • Un bon contenu visuel encourage le trafic vers votre site Web, renforce la crédibilité et établit la fiabilité de vos services ;
  • Une image postée sur les réseaux a 94% plus de chance d’être vue/lue.

Références :

  1. On se souvient de 80% de ce que nous voyons et faisons
  2. 400% dans la littérature (depuis 1990)
  3. 9900% sur Internet (depuis 2007)
  4. Notre cerveau est impliqué dans le traitement visuel
  5. 70% de tous nos récepteurs sensoriels sont situés dans nos yeux
  6. Nous sommes capables de percevoir une scène visuelle  en moins d’1 / 10 de seconde
  7. Les visuels colorés augmentent  de 80% l’envie de lire 
  8. Un texte illustré augmente la compréhension de 323 %  par rapport à un texte non illustré
  9. Le langage clair : un outil indispensable à l’avocat (barreau du Québec
  10. 90% of information sent to the brain is visual.
  11. 65% of people are visual learners.
  12. When people hear information, they’re likely to remember only 10% of that information three days later. However, if a relevant image is paired with that same information, people retained 65% of the information three days later.
  13. Visuals with color increase people’s willingness to read a piece of content by 80%.
  14. People following directions with text and illustrations do 323% better than those following directions without illustrations
  15. Posts that include images receive 650% higher engagement than text-only posts.
  16. Content with relevant images gets 94% more views than content without relevant images.

Laisser un commentaire