Objets connectés et données personnelles

Par 8 décembre 2019 avril 3rd, 2020 Droit, RGPD
RGPD et données personnelles

Les objets connectés participent à la « mise en données » des personnes « données personnelles »

Le concept de “Privacy by Design” a pour objectif de garantir que la protection de la vie privée soit intégrée dans les nouvelles applications technologiques et commerciales dès leur conception.

La réglementation applicable  (Objets connectés et données personnelles)  

Pour la protection des données personnelles : loi informatique et libertés et le RGPD, le tout étant garanti par la charte des droits fondamentaux de l’Union européenne.

Ce qui change cette année

A compter du 1er juillet 2020, le débit d’absorption spécifique (DAS) devra être affiché de façon visible et lisible dans les lieux de vente ainsi que dans les publicités.

C’est quoi les objets connectés ?

Un objet connecté est un objet communicant intelligent, capable de capter de l’information, la traiter pour un objectif donné et la retransmettre par un réseau de communication ou vers d’autres objets connectés.
Les objets connectés connaissent une croissance exponentielle depuis le début de l’année 2015. Des estimations indiquent qu’ils seraient près de 15 milliards en circulation dans le monde actuel. Ils pourraient être entre 50 et 80 milliards d’ici 2020.

Le premier objet connecté daterait du début des années 80 : un distributeur de Coca-Cola à la Canergie Mellon University, relié à l’Internet naissant, permettant aux étudiants de contrôler l’état de la machine avant de descendre s’acheter une canette bien fraîche…

Le concept d’« Internet of Things » est né en 1999 au centre Auto-ID du MIT. L’idée était d’associer un tag RFID à chaque objet du monde réel pour pouvoir à tout instant et à distance : l’identifier, l’inventorier et tracer ses déplacements.

Laisser un commentaire